Vous êtes dans : Accueil > Actualité > De la petite à la grande histoire à l’école de Larvor

De la petite à la grande histoire à l’école de Larvor

Ecole Larvor Marielle

Le 17 Juin 2014
La photo a fait la une de nombreux journaux internationaux : à bord d’un ferry entre Portsmouth et Ouistreham, Bernard Jordan, vétéran de la 2ème guerre mondiale, accompagné d’une loctudiste, Marielle Rivallain. Retour sur une belle histoire qui a permis aux élèves de l’école de Larvor d’évoquer le débarquement de juin 1944 en Normandie sous un angle original…

« Je travaille en tant que chef de réception à bord du MV Mont-Saint-Michel. Nous avons accueilli à bord beaucoup de vétérans qui avaient débarqués en Normandie le 6 juin 44, et qui, en tant qu’invités, venaient en France pour commémorer le 70ème anniversaire de cet évènement majeur de notre histoire. Une parade maritime aillant été organisée en leur honneur à Portsmouth, ils ont été reçus sur notre passerelle afin d’assister aux festivités qui ont ému toutes les générations présentes. A l’arrivée à Ouistreham, Monsieur Jordan a cherché à se renseigner sur son hôtel… qui n’était pas réservé. Et pour cause : il ne s’était pas enregistré auprès de la délégation des vétérans pour obtenir son laisser- passer pour assister aux commémorations. Un jeune militaire l’a pris sous sa coupe avec son groupe. J’ai  proposé à Mr Jordan d’immortaliser l’instant à bord par une photo de lui en ma compagnie et celle des The candy girls , un groupe d’anglaises, engagées pour l’évènement, qui interprètent principalement des chansons des années 40. Le lendemain, nous avons appris qu’il faisait l’objet d’importantes recherches en Angleterre car il s’était enfuit d’une maison de retraite. Cette photo était destinée à mon fils Thomas qui est scolarisé à l’école de Larvor, qu’elle fut ma surprise d’apprendre qu’elle faisait la une de nombreux journaux internationaux, sans doute transférée par une autre personne via le Net ». a expliqué Marielle aux élèves attentifs.

Le vétéran, quant à lui a déclaré à la presse qu’il « pensais bien risquer quelques difficultés au retour mais cela valait le coup » et qu’il « pense bien le faire à nouveau l’an prochain s’il est encore de ce monde ».

Mercredi dernier, dans la classe des CM1-CM2 de l’école de Larvor, cette histoire a permis d’aborder le débarquement des Alliés et la seconde guerre mondiale de façon plus ludique.

Bernard Jordan (Agrandir l'image).

Noter cet article

Moyenne : 3

Nombre de votants : 1341

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils seront visibles après validation du webmestre.