Vous êtes dans : Accueil > Actualité > Jardiner au naturel, ça coule de source

Jardiner au naturel, ça coule de source

Jardiner au naturel

Le 18 11 2013
Pour la biodiversité, la protection de l'eau et notre santé, il est nécessaire d'adopter des pratiques de jardinage sans pesticides ni engrais chimique. Des solutions existent, très faciles à mettre en œuvre pour la plupart. Ces solutions sont préconisées notamment par le Syndicat de Gestion des Eaux d'Ouest Cornouaille ( SAGE )qui regroupe 36 communes.

Rappel de la règlementation sur l'utilisation des pesticides

L’utilisation des produits phytosanitaires est encadrée par la réglementation et notamment par l’arrêté interministériel du 12 septembre 2006 relatif à la mise sur le marché et l’utilisation de ces produits.

L’arrêté préfectoral n°2008-0139, spécifique à la région Bretagne, renforce les exigences en matière d’utilisation des produits phytosanitaires à proximité des cours d’eau. Ces exigences concernent l’ensemble des utilisateurs (les agriculteurs, les collectivités et/ou leurs prestataires, les gestionnaires d’infrastructures et les particuliers) et complètent les conditions d’utilisation des produits phytosanitaires prévues au niveau national le long des points d’eau listés sur les cartes IGN 1/25000ème. Cet arrêté interdit tout traitement phytosanitaire dans et à moins d’un mètre de tout cours d’eau ou point d’eau (y compris non listé sur les cartes IGN 1/25000), fossés (même à sec) ainsi quedes caniveaux, avaloirs et bouches d’égout. D’autres textes règlementaires encadrent également le stockage des produits, le contrôle du matérielde pulvérisation, etc.

 

Les actions du SAGE Ouest Cornouaille
Un certain nombre de mesures sont déjà prévues pour réduire l’usage de pesticides de par l’application de la démarche Ecophyto 2018L’objectif visé étant de réduire l’usage des pesticides de 50% d’ici 2018Elles visent , outre les usages agricoles

Les particuliers, via la mise en place d’un plan de sensibilisation, sur les risques environnementaux liés à l’utilisation de pesticides et sur l’acceptation des « herbes » dans les milieux urbains. Ce plan a également pour objectif de rappeler quelques règles visant à assurer la sécurité du personnel technique réalisant l’entretien des voiries.
Les distributeurs non agricoles. Il s’agit de poursuivre la démarche déjà engagée sur le territoire dans le cadre de la charte « jardiner au naturel, ça coule de source ». L’ensemble des jardineries du territoire sont signataires et s’engagent ainsi à conseiller leurs clients vers des techniques de jardinage au naturel et à mettre en avant les solutions sans pesticides dans leurs rayons. Pour ce faire, des formations pour les vendeurs sont mises en place et des supports de communication sont mis à disposition des jardineries afin d’assurer la communication et la sensibilisation du public.
Les collectivités, avec la réalisation de plans de désherbage et l’adhésion à une charte d’entretien des espaces publics dans un délai de 3 ans à compter de l’approbation du SAGE. Lors de l’élaboration de leur plan de désherbage, les collectivités évaluent la faisabilité d’adhérer à un niveau élevé de la charte, c'est-à-dire d’atteindre le « zéro pesticides ».Ouesco accompagne les communes, sur leur demande, dans la mise en œuvre du plan de désherbage en formant les techniciens communaux.

Les solutions alternatives
Cliquez sur l'image pour l'agrandir 

Jardiner nature (Agrandir l'image).

En savoir plus sur "jardiner au naturel "

Noter cet article

Moyenne : 3

Nombre de votants : 1113

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils seront visibles après validation du webmestre.