Vous êtes dans : Accueil > Actualité > Les déchèteries ne reçoivent plus les déchets de soins à risques infectieux

Les déchèteries ne reçoivent plus les déchets de soins à risques infectieux

le 7 avril 2014

déchets médicaux

Le 7 avril 2014
Depuis le 1er avril 2014 et à la suite d’une évolution de la réglementation, les déchèteries du Pays Bigouden Sud ne reçoivent plus les déchets d’activité de soins à risques infectieux (DASRI). Ce sont les déchets produits par les patients qui s’administrent un traitement médical hors des structures de soins et sans l’intervention d’un professionnel de santé. Vous trouverez ci-dessous le dispositif provisoire mis en place par la Communauté de Communes.

Premièrement, ils peuvent désormais récupérer les boîtes de collecte de leurs déchets uniquement dans les pharmacies. Celle-ci-ne sont plus distribuées en déchèteries.
Deuxièmement, les points de collecte des boîtes de DASRI pleines doivent être gérés par les pharmacies qui les fournissent ou éventuellement par les laboratoires d’analyses médicales, à défaut de pharmacies volontaires.
En attendant que la filière se structure sur le territoire bigouden, les Communautés de communes du Pays Bigouden Sud et du Haut Pays Bigouden se sont provisoirement organisées pour apporter une réponse ponctuelle.

Dans l’attente d’ouverture de points de collecte dans les pharmacies, les boîtes de DASRI doivent être déposées dans la déchèterie de Kerlavar à Plonéour-Lanvern. Récemment construite, elle répond aux normes réglementaires pour recevoir les DASRI, contrairement aux déchèteries de la CCPBS dont les locaux ne sont pas suffisamment ventilés.

Pour des informations complémentaires, vous pouvez également consulter le site de l’éco-organisme DASTRI : www.dastri.fr.

Noter cet article

Moyenne : 3

Nombre de votants : 1260