Vous êtes dans : Accueil > Actualité > Présentation des vœux de la municipalité de Loctudy : Une année 2016 bien remplie !

Présentation des vœux de la municipalité de Loctudy : Une année 2016 bien remplie !

Voeux 2016 de Christine

Le 20 Janvier 2016
La grande salle du centre culturel était pleine, vendredi dernier, pour la présentation des vœux de Christine Zamuner et du Conseil municipal qui, en préambule, a invité son auditoire à un moment de recueillement « pour toutes les victimes des attentats de Paris, mais aussi des autres pays d'Europe et du monde qui tombent tous les jours dans des attaques, attentats suicides et autres atrocités indescriptibles. Nous devons rester unis autour des valeurs que défend notre démocratie. Nous avons un devoir d'analyse et d'enseignement à faire, suite à ces événements » , ajoutant, pour conclure qu'il « ne faudrait pas que cela reste un acte manqué » . Puis, le maire a dressé le bilan des réalisations de 2015 avant d'aborder, plus en détail, les grandes orientations de l'année à venir.

Le tourisme

Mises en chantier l'année dernière, « les études en cours dans le cadre du projet touristique aboutiront, je l'espère, en 2016 » . Au premier rang, le projet d'aménagement urbain de l'interface entre la ville et le port, actuellement à l'étude, est bien engagé. Un cahier des charges pour le choix d'une maîtrise d'œuvre pourrait être proposé en juin. Ce projet phare de la mandature fera l'objet d'une consultation publique. Le Maire précise également qu'une convention confiant la gestion de l'étang de Pen-ar-Vir au Conseil départemental est à l'étude. Par ailleurs, les panneaux de signalisation directionnelle, ainsi que la signalétique d'entrée de ville seront bientôt changés.

Christine Zamuner a également évoqué la prochaine signature et l'acte de vente du Dourdy qui gardera sa vocation touristique. L'école de formation des arts du spectacle Klaxon-Rouge devrait rester dans la commune au Dourdy. Les anciennes conserveries Le Gall, situées rue de la Grandière, ont été classées monuments historiques en fin d'année 2015, par les services du Ministère de la Culture, sur proposition des Bâtiments de France au titre des Monuments historiques.

Les ports

Après s'être réjoui de la nouvelle progression du chiffre d'affaires sous criée, Christine Zamuner a salué « L a résistance des entreprises présentes : mareyeurs, armateurs, réparation navale, sans qui je ne sais pas ce que serait devenue la place portuaire loctudiste ». Deux ou trois entreprises souhaitent s'installer sur le port de pêche où il reste de la place disponible. À l'échelle communautaire, une commission vient d'être créée. Elle a pour mission de définir une stratégie de développement des cinq ports bigoudens sur les filières pêche, plaisance et algues. Par ailleurs, en 2016, au niveau de la plaisance,le conseil départemental confiera par avenant à la commune, la gestion de nouveaux mouillages situés sur la zone de Larvor, la Grandière et l'Île-Garo, à partir du printemps.

Les affaires sociales

Christine Zamuner a évoqué les travaux d'extension de la maison de retraite de Pen Allé qui se sont terminés en 2015. Il est espéré que 2016 verra « la mise en chantier de la part de l'OPAC, de neuf petites maisons destinées aux personnes non dépendantes » . Les maisons seront situées près de la maison de retraite et destinées à la location. Les personnes intéressées peuvent se faire connaître à la mairie.

L'urbanisme et l'aménagement

L'élaboration du Plan local d'urbanisme suit son cours, malgré les fortes contraintes exercées par la loi Littoral qui s'applique sur l'ensemble du territoire communal et qui limite l'urbanisation future de la commune, de même que les nombreuses zones humides. En février, des ateliers de concertation seront ouverts au public. Par ailleurs, le plan de prévention des risques littoraux est actuellement en cours d'élaboration avec les services de l'État.

Transferts de compétences

L'adoption de la loi NOTRe impose aux communes les transferts d'un certain nombre de compétences actuellement exercées. Ainsi, depuis le 1er janvier, la compétence économique est devenue communautaire et la zone artisanale de Hent-Croas a été transférée à la CCPBS. Il en sera de même, l'année prochaine, de la compétence tourisme et, en 2018, du service d'assainissement et des eaux pluviales.

Centre de secours

Christine Zamuner attend l'installation des nouveaux élus de Plobannalec-Lesconil pour poursuivre sur ce dossier.

Noter cet article

Moyenne : 3

Nombre de votants : 503