Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Histoire et patrimoine > Patrimoine rural > Le Moulin à marée de " Pen ar Veur " ( ar Veil vraz)

Le Moulin à marée de " Pen ar Veur " ( ar Veil vraz)

Le moulin à marée jouxtait le passage réalisé au 18ème sicècle par le seigneur de Kérazan, René LE GENTIl, pour constituer l'étang du Suler et le moulin à marée lui-même. Ce dernier avait 2 meules indépendantes, 6 meuniers et 1 meunière vont l'exploiter pendant 2 siècles. De 1900 à 1920, le père TIRILLY sera le dernier meunier.

Deux cents ans, c'est la durée pendant laquelle le moulin à marée de Penn ar Vouoc'h ( Pen ar Veur) a fonctionné. Nombre de Loctudystes ont chez eux, une photo ou un dessin de cet ouvrage, qui progressivement après la seconde guerre mondiale, s'est dégradé
Pour ne plus laisser apparaître que sa base comme celle d'un vestige antique.
Dans les années 80, déjà plusieurs personnes avaient envisagé de reconstruire ce témoignage d'un passé encore proche.A l'été 2001, deux Loctudystes, certains qu'il était urgent de sauver ce vestige présent dans l'inconscient loctudyste et forts de la connaissance d'opérations du même type en Bretagne, ont proposé de créer une association pour la reconstruction.
Cette association, qui a vocation à fédérer les bonnes volontés individuelles comme collectives, en particulier les associations locales historiques, culturelles et environnementales, s'est constituée au mois de septembre 2001 et a, depuis, multiplié les contacts pour apprécier la faisabilité du projet.
A terme le moulin (reconstruit à l'identique dans un environnement restauré) pourra accueillir des expositions dans ce qui devrait être une étape sur le sentier de randonnée longeant la rivière entre Loctudy et Pontl'Abbé.
Ces derniers mois, le chantier a beaucoup progressé. Au cours de l'été 2008, une équipe intégrant de jeunes roumains a permis de dégager les vestiges et de faire apparaître les fondations.